Quelques conseils pour choisir un châssis de qualité

chassis de qualité

Les châssis sont les facteurs de la déperdition de 15 % de la chaleur d’une maison. Pour assurer un confort optimal dans l’habitation, on doit bien choisir un châssis de fenêtre. Voici quelques critères à prendre en compte pour trouver un châssis de qualité.

Le choix du matériau

Pour reconnaître un châssis de qualité, il faut prendre en compte le choix du matériau. On a plusieurs options de matériau comme le bois, le PVC ou encore l’aluminium. Un châssis en PVC est devenu de plus en plus tendance. De plus, ce matériau présente plusieurs avantages intéressants comprenant le rapport qualité-prix. Pour cause, le PVC compte parmi les menuiseries les plus abordables sur le marché.

Assez solide, le châssis en PVC offre aussi une excellente performance d’isolation. De plus, il ne demande aucun entretien particulier. Pour choisir un style moderne, le châssis en aluminium est une meilleure alternative. D’ailleurs, ce matériau attire de plus de plus de particuliers. Les atouts d’un châssis en aluminium sont particulièrement sa grande robustesse et son esthétique. Ce matériau est également combustible et ne se rouille pas.

Si vous n’arrivez pas à vous fixer sur le type de matériaux qui vous convient pour votre châssis, vous pouvez demander conseil auprès d’une entreprise de châssis située à Bruxelles. Cette dernière est à même de vous orienter.

Prendre en compte la valeur de l’isolation et le type d’ouverture

L’isolation est un critère à ne pas négliger pour trouver un châssis de qualité. Pour assurer le confort énergétique du logement, il faut considérer la valeur U du châssis. Celle-ci précise la quantité de chaleur échappée par mètre carré et par degré d’écart de température. Ainsi, lorsque cette valeur est importante, les performances thermiques du châssis sont réduites.

Il est judicieux de se tourner vers un châssis ayant une valeur U qui ne dépasse pas le 1,4. Avec ce modèle, on peut s’assurer que l’isolation de son logement sera parfaitement renforcée. Il est aussi nécessaire de prêter une attention au type d’ouverture. Il existe plusieurs modèles d’ouvertures au choix. Il y a, entre autres, la classique ouverture à la française qui reste la plus prisée. Elle comprend un seul ou deux battants qui peuvent s’ouvrir vers l’extérieur. Il y a également l’ouverture à l’anglaise, le châssis coulissant ou le châssis à soufflet.

Considérer le vitrage et la configuration de la maison

Pour reconnaître un châssis de qualité, il faut aussi prendre en compte le vitrage. Celui-ci a un rôle important dans la performance d’isolation d’un châssis. Un simple vitrage mesure près de 4 à 6 mm d’épaisseur pour les types classiques. Il propose un coefficient Ug de 6 W/K.m². Un double vitrage se compose de deux vitres entre une couche d’air qui solidifie l’isolation. Il a un coefficient de transmission thermique Ug d’environ 2,8 W/K.m².

Pour le triple vitrage, il se dote de trois vitres entre deux lames d’air. Il a un coefficient Ug près de 0,7 W/K. Le choix de vitrage varie selon la région et le climat. Le choix d’un châssis dépend aussi du style de la maison. Le bois, par exemple, serait parfait pour les maisons traditionnelles et les fermettes. Les profilés en aluminium seront plus adaptés pour les maisons contemporaines. Ils s’harmonisent merveilleusement aux environnements modernes avec leur aspect esthétique et leur finesse.

Laisser un commentaire