Les prothèses dentaires en quelques mots

protèse dentaire

Plusieurs millions de prothèses dentaires sont posées chaque année. Malgré cela, cette initiative est loin d’être un acte anodin parce qu’elle consiste pratiquement de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Le souci est que les patients connaissent très peu les diverses solutions existantes. Pourtant, on peut distinguer plusieurs types de prothèses dentaires qui présentent chacun leurs points forts et défauts. Explications.

Les raisons d’utiliser une prothèse dentaire

D’une manière générale, il existe deux possibilités qui incitent une personne de procéder à la pose de prothèse dentaire. Le premier cas concerne la perte et/ou l’extraction d’une dent. Une seule dent manquante peut, en effet, provoquer plusieurs problèmes bucco-dentaires comme les problèmes de gencives, migrations des autres dents, usure prématurée, etc. Le fait de trouver un dentiste à Nalinnes peut certainement vous aider la solution la plus adaptée à vos problèmes dentaires.
Vous devez aussi penser à une pose de prothèses dentaires si vous avez des dents très abîmées ou délabrées à cause une carie dentaire. Ce cas se présente également si une dent a subi une dévitalisation. Autrement dit, une ou plusieurs dents manquantes peuvent provoquer un risque accru de caries et une perte de l’engrènement naturel des dents. Tout cela produit des contractures musculaires et des douleurs au niveau de l’articulation mandibulaire, d’où la nécessité d’une prothèse dentaire.

Les différents types de prothèses dentaires à choisir

Selon le cas, il existe plusieurs types de prothèses dentaires adaptées à chaque situation. Pour avoir une idée, voici quelques indications qui vous permettent d’y voir clair.

Les prothèses dentaires fixes

Ce type de prothèse dentaire regroupe la majorité des traitements que propose votre dentiste. Par exemple, lorsqu’une dent est très abîmée, il procède à la mise en place d’une couronne. Cette technique sert à recouvrir et à restaurer la dent en prenant appui sur sa racine. D’autres traitements sont également disponibles lors d’une pose de prothèse dentaire fixe : le bridge, l’inlay/onlay, l’implant ou encore la facette dentaire.

Les prothèses dentaires amovibles

Très pratique pour remplacer une dent abîmée ou manquante, la prothèse dentaire amovible se divise en deux catégories : la prothèse dentaire partielle et la prothèse complète. La première concerne notamment le remplacement de plusieurs dents absentes en utilisant une structure en métal dotée de crochets qui viennent se fixer sur les dents restantes. Quant à la deuxième, qui est également appelée « dentier », il s’agit d’une technique composée de résine qui est proposée pour remplacer toutes les dents.

Explication de la variation des prix des prothèses dentaires

Contrairement aux soins dentaires, que ce soit un traitement d’une carie, une dévitalisation ou encore un détartrage, dont les prix sont fixes, les coûts appliqués dans les actes prothétiques sont en honoraire libre. Ceci explique ainsi la variation des prix des prothèses dentaires. Puis, il faut noter que la différence de tarification de l’acte prothétique n’est pas totalement liée au prix d’achat de la prothèse. Ce coût varie finalement peu et n’occupe que pour 15 % par rapport à la moyenne du prix global.
Cela dit, les spécialistes calculent leurs honoraires en fonction de leur plateau technique, la complexité de l’acte, les frais du cabinet dentaire qui changent selon sa taille, le personnel, la localisation, etc. En bref, ce que va payer définitivement chaque patient dépend de ces paramètres, mais aussi du remboursement de l’Assurance maladie ou de la prise en charge de sa complémentaire santé s’il en dispose une.

Laisser un commentaire