Carburateur : fonctions et pannes qui nécessitent une réparation

carburateur

Le carburateur est là où s’effectue le mélange air et carburant dans les anciens moteurs à essence. C’est un dispositif sensible et mérite une grande attention, car une erreur de réglage peut entrainer des ratés et des pétarades. Bien qu’il ne soit plus présent sur les voitures récentes, il trouve encore sa place dans les modèles sortis avant l’année 1993, sur les motos et sur les bateaux. Voici ce que vous devez savoir concernant le carburateur.

L’utilité du carburateur

Seuls les moteurs 2 et 4 temps à essence sont concernés lorsqu’on parle de carburateur. Bien évidemment, il n’équipe pas les diesels. Sa fonction d’assurer le mélange air-carburant a pour utilité de générer le meilleur rendement énergétique. Pour optimiser le rendement, il faut 14,7 grammes d’air par gramme de carburant, soit environ 15/1. L’essence est transformée en vapeur, puis s’additionne à l’air par l’intermédiaire d’un ou de plusieurs gicleurs. Par la suite, le cylindre aspire la combinaison air essence. Par ailleurs, le carburateur sert à ajuster le taux de remplissage des cylindres afin de régler la vitesse et la couple du moteur. Pour faire réparer le carburateur de bateau, visitez le site http://skiboat.be/.

Le fonctionnement du carburateur

Au niveau du carburant, une cuve de petite taille doit continuellement contenir la même quantité d’essence. Quand le carburant manque, un flotteur va tirer sur un petit pointeau pour faire couler l’essence. Il est primordial de bien régler ce flotteur, car plus le volume de carburant est élevé, plus il y aura de pression et de débit. Lorsque le carburant est en excès, il est évacué via un tube de trop-plein. Un ou plusieurs gicleurs aident à projeter le carburant dans un espace de dépression.

Le débit de carburant sera tributaire du niveau de dépression et de son diamètre. Quant au débit d’air, il est possible de contrôler la quantité d’air et d’essence envoyés dans le moteur avec un boisseau. Pour finir, un papillon permet de régler le mélange air-carburant transformé en vapeur. Le papillon est un type de clapet qui peut être plus ou moins ouvert en fonction de la pression exercée sur l’accélérateur.

Les problèmes de carburateur qui requièrent une réparation ou un remplacement

Quand le moteur refuse de démarrer, il peut s’agir d’un problème de carburateur. Il arrive fréquemment que le petit pointeau d’alimentation en essence se grippe. Le moteur montre des ratés, car le mélange gazeux n’est pas correct. La plupart du temps, il faut juste taper légèrement sur le carburateur pour régler le souci. Le mauvais dosage de mélange peut également être lié à un gicleur bouché, à une fuite d’air ou encore à un flotteur trop bas. Dans des cas opposés, un trop-plein d’essence peut noyer le carburateur. Pour finir, un papillon bloqué ou grippé peut être ennuyant. Mais régler la richesse à l’aide d’une vis est la solution. Et s’il y a un problème avec le gicleur, pensez à utiliser un produit nettoyant ou à son remplacement.

Laisser un commentaire